1. Quick reserve

    • Ross Hotels Group 3892
    • Palazzo San Niccolo 4372
    • Palazzo Leopoldo 4369
    • Ultimo Mulino 220
    • Palazzo San Lorenzo 5812
    • San Lorenzo Apartments 12290
    • Spa San Lorenzo 5812
    • 1 Nuit1
    • 2 Nuits2
    • 3 Nuits3
    • 4 Nuits4
    • 5 Nuits5
    • 6 Nuits6
    • 7 Nuits7
    • 8 Nuits8
    • 9 Nuits9
    • 10 Nuits10
    • 11 Nuits11
    • 12 Nuits12
    • 13 Nuits13
    • 14 Nuits14
    • 15 Nuits15
    • 16 Nuits16
    • 17 Nuits17
    • 18 Nuits18
    • 19 Nuits19
    • 20 Nuits20
    • 21 Nuits21
    • 22 Nuits22
    • 23 Nuits23
    • 24 Nuits24
    • 25 Nuits25
    • 26 Nuits26
    • 27 Nuits27
    • 28 Nuits28
    • 29 Nuits29
    • 30 Nuits30
    • 1 Chambre1
    • 2 Chambres2
    • 3 Chambres3
    • 4 Chambres4
    • 5 Chambres5
    • 6 Chambres6
    • 7 Chambres7
    • 8 Chambres8
    • 9 Chambres9
    • 10 Chambres10
    • 1 Adults1
    • 2 Adult2
    • 3 Adult3
    • 4 Adult4
    • 5 Adult5
    • 6 Adult6
    • 7 Adult7
    • 8 Adult8
    • 0 Enfants0
    • 1 Enfant1
    • 2 Enfants2
    • 3 Enfants3
    • 4 Enfants4
    Vérifier

    Histoire de la Toscane

    Una région depuis toujours au centre de l’histoire italienne

    L’histoire de la Toscane s’étale sur une très longue période temporelle, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, mais surtout fondamental à partir du moyen-âge pour la naissance de la langue italienne. On commence au VIII siècle avant J.C.: avec les Etrusques, battus ensuite par l’Empire Romain. A la chute de l’Empire Romain la région passa sous la domination des ostrogoths et des byzantins, avant de devenir l’objet de conquête des Lombards (569), qui transformèrent la région en duché avec capitale Lucques (le Duché de la Tuscia). Au XI siècle Pise devint la ville la plus puissante de la Toscane, avec l’expansion de la domination de la République Maritime sur presque toute la côte Toscane Tyrrhénienne. Vers le XII siècle commence la période des communes libres. Et Lucques devient la première commune d’Italie. Les premières formes de démocratie participative apparaissent ainsi que les associations d’arts et métiers, qui firent de la Toscane un exemple unique d’autonomie culturelle, sociale et économique. Parmi les villes de la région s’impose très tôt, pour des raisons culturelles et économique mais aussi militaires, la Commune-Seigneurie de Florence. Entre les XIV et XV siècle, grâce à tant d’érudits illustres et d’artistes, la Toscane, et en particulier Florence, apportèrent une contribution déterminante à la Renaissance Italienne.

    A partir du XII siècle la Toscane se fragmenta elle aussi en une multitude de petits Etats tels que la République de Florence et la République de Sienne parmi les plus importantes. Durant le XV siècle monta au pouvoir la famille Médicis qui, tout comme les plus importantes familles florentines, s’était enrichie grâce aux banques et avait obtenu une importance politique majeur au sein des institutions républicaines à partir de la moitié du XV siècle. A partir de Laurent Le Magnifique, le pouvoir des Médicis se consolida et Côme de Médicis obtint le titre nobiliaire de premier Duc de Toscane, puis en 1569 celui de Grand-duc de Toscane. La famille Médicis continua à régner sur la Toscane sans interruption jusqu’en 1737.Le Grand-duché de Toscane, passa à la famille des Ducs de Lorraine. La più importante nouveauté voulue par la Maison de Lorraine, sous la période du Grand-duc Pierre Léopold, fut l’abolition de peine de mort, pour l’époque une innovation non sans importance. L'unique interruption à la souveraineté des Ducs de Lorraine fut la parenthèse napoléonienne qui dura jusqu’en 1814. Le dernier Grand-duc de Toscane fut Léopold II qui régna jusqu’à l’entrée sur le territoire toscan du naissant Etat unitaire italien.

    La période des Ducs de Lorraine fut pour la Toscane une période illuminée, à partir du gouvernement de Pierre Léopold (qui effectua la réforme du système judiciaire), jusqu’au dernier Grand-duc qui obtint des résultats très positifs, avec la construction des premières voies ferrées, la création du cadastre et l’assainissement de la Maremme. Le passage à l’Etat Unitaire Italien fut obtenu par plébiscite, institué par le Gouvernement Provisoire de Toscane qui décréta l’annexion au Royaume de Sardaigne et donc au nouveau Royaume d’Italie. Dans l’attente du transfert de la Capitale à Rome, en 1870, Florence fut le siège du gouvernement de la nation naissante pendant cinq ans, se transformant ainsi en centre culturel mais surtout politique de l’Italie. L’histoire de la Toscane s’identifie, à partir de ce moment là avec celle de l’ Etat Italien, dont elle fait part, tout en gardant la spécificité qui la distingue de toutes les autres régions.