1. Quick reserve

    • Ross Hotels Group 3892
    • Palazzo San Niccolo 4372
    • Palazzo Leopoldo 4369
    • Ultimo Mulino 220
    • Palazzo San Lorenzo 5812
    • San Lorenzo Apartments 12290
    • Spa San Lorenzo 5812
    • 1 Nuit1
    • 2 Nuits2
    • 3 Nuits3
    • 4 Nuits4
    • 5 Nuits5
    • 6 Nuits6
    • 7 Nuits7
    • 8 Nuits8
    • 9 Nuits9
    • 10 Nuits10
    • 11 Nuits11
    • 12 Nuits12
    • 13 Nuits13
    • 14 Nuits14
    • 15 Nuits15
    • 16 Nuits16
    • 17 Nuits17
    • 18 Nuits18
    • 19 Nuits19
    • 20 Nuits20
    • 21 Nuits21
    • 22 Nuits22
    • 23 Nuits23
    • 24 Nuits24
    • 25 Nuits25
    • 26 Nuits26
    • 27 Nuits27
    • 28 Nuits28
    • 29 Nuits29
    • 30 Nuits30
    • 1 Chambre1
    • 2 Chambres2
    • 3 Chambres3
    • 4 Chambres4
    • 5 Chambres5
    • 6 Chambres6
    • 7 Chambres7
    • 8 Chambres8
    • 9 Chambres9
    • 10 Chambres10
    • 1 Adults1
    • 2 Adult2
    • 3 Adult3
    • 4 Adult4
    • 5 Adult5
    • 6 Adult6
    • 7 Adult7
    • 8 Adult8
    • 0 Enfants0
    • 1 Enfant1
    • 2 Enfants2
    • 3 Enfants3
    • 4 Enfants4
    Vérifier

    Tour de villes

    Participez à un tour pour admirer les plus belles villes de Toscane

    Tour Sienne et San Gimignano
    L’Ultimo Mulino est l’hôtel idéal pour découvrir les merveilles de cette zone renommée de Toscane. L’hôtel se trouve en effet à 25 minutes en voiture seulement de Sienne, une des plus belles villes d’Italie qui doit être inclue dans le programme de voyage au cours d’un séjour en Chianti.

    Sienne, avec son architecture médiévale unique parfaitement conservée, comble aussi bien les amateurs d’art que tous ceux qui voudront se laisser prendre à son charme. Que se soit les petites places cachées, ou les grand palais du XIV et XV siècle, il y a toujours une œuvre devant laquelle s’arrêter en admiration. L’absence de circulation des voitures dans le centre ville ajoute à la beauté d’une promenade qui transmet l’incroyable impression d’atmosphère médiévale des lieux. Au cours d’une visite de Sienne, vous ne manquerez pas de visiter la Piazza del Campo, célèbre place à la forme d’une coquille, aujourd’hui encore véritable cœur pulsant de la cité, où se déroule la célèbre course de chevaux, dite le Palio. Au sein de la place se trouve la Fonte Gaia, une fontaine unique pour sa forme quadrangulaire et les images gravées le long de la paroi. Toujours sur la place se trouvent la fameuse Tour di Mangia ainsi que le Palais Publique. La tour, édifiée en 1348 de 102m de hauteur, offre une vue magnifique sur la ville et sur la campagne aux alentours. Le Palais Publique, construit entre 1297 e 1342 est un exemple typique de l’architecture gothique classique Toscan. Ne manquez de visiter également le Duomo c'est-à-dire la Cathédrale. C’est un édifice splendide, réalisé dans un style mixte des styles gothique et roman, dont la façade est entièrement recouverte de marbres blanc et vert. Elle recèle en son intérieur des œuvres d’artistes très connus, tels que Donatello, Pisano et Arnolfo di Cambio. Un de ces intérêts majeurs est son plancher en marbre, dont la réalisation est œuvre de nombreux artistes.

    San Gimignano élève le profil de ses tours, sur une colline (m.334) qui domine la Val d’Elsa. Grâce à l’architecture médiévale caractéristique de son centre historique, la ville est inscrite au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. Le site de San Gimignano, exception faite pour quelques rénovations des XIXe et XXe siècles, est presque entièrement encore intacte dans son aspect XIIIe et XIVe siècles et offre l’un des meilleurs exemples d’organisation urbaine Européenne de la période des Communes. San Gimignano est avant tout célèbre pour ses seize tours médiévales qui encore aujourd’hui forment son panorama. La tour la plus ancienne est celle du Podestat, ou dite la Rognosa, qui mesure 51 mètres de hauteur, alors que la tour la plus haute, la Torre Grossa s’élève à 54 mètres. A visiter le Palais Comunale dit Palazzo nuovo del Podestà: qui abritait autrefois le podestat, le palais accueille aujourd’hui le Musée Civique et la Pinacothèque qui conserve des chefs-d’œuvre de grands peintres comme Pinturicchio, Benozzo Gozzoli, Filippino Lippi, Domenico di Michelino, Pier Francesco Fiorentino, etc.… Il est également possible de visiter la salle de Dante où est exposée la Maestà di Lippo Memmi et on peut enfin accéder à la Torre Grossa.

    Tour Montalcino et Pienza
    Erigé sur une splendide colline à 564 m au-dessus du niveau de la mer, Montalcino conserve encore intacte tout le charme d’un ancien bourg médiéval. Le village doit sa fortune à sa position privilégiée, au cœur d’une des plus importante zone de culture du raisin. Le territoire est reconnu pour la présence des vignobles de Sangiovese produisant le célèbre Brunello di Montalcino mais également deux autres vins à Dénomination d’Origine Contrôlée : le Rosso di Montalcino et le S.Antimo. En se promenant à travers la ville on peut admirer de nombreux édifices d’époque médiévale, Tout d’abord les murs d’enceinte qui conservent les anciennes portes et des portions de grandes tours, le Palazzo Comunale (construction d’architecture publique qui remonte à la fin du XIIIe siècle) les Loges de la Piazza del Popolo (avec ses arcs du XIV et XV siècle), puis la Cathédrale en style néo-classique (édifiée sur la base d’une église paroissiale du XIe siècle), le Sanctuaire de la Madonna del Soccorso (construite au XVII siècle sur une précédente église du XVe siècle), l’église de Sant’ Egidio (l’église des Siennois, du XIVe siècle) et les splendides églises du XIVe siècle de Sant’ Agostino (avec ses fresques de l’Ecole Siennoise de la même période) et de San Francesco, avec, en annexe, les couvents et les cloitres magnifiques.

    L’Histoire de Pienza est liée à double fil à celle de Enea Silvio Piccolomini né à Pienza le 18 Octobre 1405 et par la suite devenu Pape en 1458 sous le nome de Pio II. Grand humaniste le Pape Pio II décida de transformé sa villa natale Pienza (Corsignano) du petit bourg médiéval qu’il était alors (dont l’ancien Château de Corsignano était déjà connu dès 828) en une résidence papale de style Renaissance. Toute la ville « tourne » autour de la Place Pio II sur laquelle on trouve le Duomo (Cathédrale) et les magnifiques Palais Renaissance:
    - la Cathédrale de l’Assunta: Rossellino, pour construire la Cathédrale, eut pour inspiration la tradition gothique italienne.
    - le Palazzo Piccolomini: celui-ci rappelle à la mémoire le Palais Rucellai de Florence et fut résidence papale. Il abrite de nos jours un musée qui conserve des pièces très intéressantes ayant appartenues à la famille Piccolomini. On soulignera la beauté des loges qui s’ouvrent sur des jardins suspendus ainsi qu’une cour intérieure à arcades.
    - le Palazzo Comunale: réalisé en travertin sur un portique préexistant et enrichi par de nombreuses inscriptions. La salle du Conseil conserve une belle fresque anonyme de l’Ecole siennoise du XVe siècle.
    - le Palazzo degli Ammannati: Situé à l’angle entre la Piazza Pio II et le Corso Rossellino, Palazzo degli Ammannati a subit une restauration récente et montre fièrement sur ses façades les emblèmes de la Papauté.
    - il Palazzo degli Ammannati: sito ad angolo tra la Piazza Pio II e il Corso Rossellino, il Palazzo degli Ammannati è stato recentemente restaurato e fa mostra di numerosi stemmi papali che fregiano le sue pareti.

    Tour Florence
    La fondation de Florence remonte à la période Etrusque; elle naquit autour de 200 av. J.C. comme une colonie de l’alors plus importante cité de Fiesole. Sous l’Empire Romain (Florentia) devint une colonie romaine utilisée pour le contrôle de la Voie Flaminia, mais le véritable développement culturel, linguistique, social politique et artistique n’eu lieu à partir du XIVe et XVe siècle. C’est à ce moment là que Florence influença fortement le progrès de la culture italienne grâce à la période de splendeur de l’Humanisme et de la Renaissance. La plus grande personnalité littéraire qui naquit, grandit et vécu dans la capitale Toscane est sans aucun doute Dante Alighieri.

    La ville se trouve au centre de l’Italie, dans une vaste plaine entourée de collines et de montagnes, c’est aussi la capitale de la Région Toscane et compte environs 400.000 habitants. Il suffit d’une trentaine de minutes pour traverser à pied le centre historique; les principaux monuments d’intérêt touristique y sont regroupés ce qui permet d’effectuer une visite complète sans voiture ni transport en commun. Florence est depuis toujours considérée comme le berceau de l’art de la Renaissance en Italie; grâce au travail de grands artistes tels Léonard de Vinci, Le Caravage, Michel-Ange ou encore Raphael, la ville offre une atmosphère unique car elle maintient encore de nos jours les signes prédominants d’une ville de la fin du moyen-âge. Florence est, tout de suite après Rome, la ville artistique la plus importante d’Italie; grâce à cela, chaque année, plus de 11 millions de touristes des quatre coins du monde visitent la ville. Parmi les monuments les plus visités se trouve l’un des musées les plus célèbres du monde entier: la Galerie des Offices. Le centre historique offre l’occasion pour revivre l’atmosphère des temps passés, à travers les odeurs et les saveurs des produits locaux d’autrefois, mais aussi la poésie de la vie déclamée par poètes et écrivains, si souvent inspirés par cette ville aux innombrables facettes.

    Florence est la ville de la Renaissance et de l’art italien, et grâce à son patrimoine artistique c’est l’une des villes les plus visitée au monde. La Capitale de la Toscane offre des intérêts touristiques uniques:
    - Place de la Seigneurie: c’est le cœur de la cité, à partir de cette place il est très facile de gagner les principaux musées, le Ponte Vecchio et les plus importantes basiliques de Florence. Autour de cette place se trouvent les palais les plus importants de la ville.
    - Palazzo Vecchio: situé sur la place de la Seigneurie et siège de la Mairie, il fut un temps la résidence de la famille Médicis.
    - Ponte Vecchio: c’est le plus ancien pont de Florence, le seul à ne pas avoir subit les bombardements de la deuxième Guerre Mondiale. Il est de nos jours renommé pour les anciennes boutiques d’artisans joaillers et reçoit chaque jour la visite de milliers de touristes. Depuis ce pont il est possible d’admirer un des panoramas les plus romantiques de Florence (une autre vue tout aussi magnifique peut être appréciée du haut de Piazzale Michelangelo).
    - Palazzo Pitti: à brève distance de la place de la Seigneurie et du Ponte Vecchio il fut érigé par la famille Pitti en 1457. Par la suite le palais devint la résidence de la famille Médicis et aujourd’hui il est le siège de prestigieux musées, comme par exemple la Galerie Palatine riche en œuvres d’arts de Rubens, Le Caravage et Titien.
    - La Galerie des Offices: un des musées les plus important au monde. En moyenne, les Offices sont le premier monument que le touriste choisi de visiter. Dans le musée, situé dans un palais du XVIe siècle construit par Giorgio Vasari sur la demande de Cosme I de Médicis, se trouvent de grandes collections de peintures des plus grands artistes de la Renaissance ainsi que d’autres périodes comme Botticelli, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Le Caravage, Raphael.
    - Duomo de Santa Maria del Fiore: la Cathédrale située sur la place homonyme est en plein centre historique de Florence. Sa construction, par étapes différentes débuta en 1296 pour s’achever au XVe siècle avec la réalisation de la merveilleuse coupole de Brunelleschi, à l’intérieur on peut admirer de précieuses œuvres d’art d’Andrea del Castagno, Donatello, Paolo Uccello, Luca della Robbia.
    - Le Baptistère de San Giovanni: Situé sur la piazza del Duomo face à la Cathédrale de Santa Maria del Fiore. A l’intérieur, de magnifiques mosaïques ornent entièrement la Coupole et la petite abside. Le Baptistère est renommé pour la Porte du Paradis réalisée en or par Lorenzo Ghiberti au XVe siècle.

    Tour Arezzo et Cortona
    Arezzo située sur une colline de la Toscane orientale aux pieds de l’Apennin Tosco-Romagnole. Ainsi que le témoigne l’architecture urbaine, la ville d’Arezzo a des origines très anciennes, elle fut tout d’abord une des plus importantes cités étrusques puis successivement une ville romaine d’importance stratégique. Le quartier le plus élevé de la ville conserve un fort aspect médiéval, dominé par la Cathédrale et par la Forteresse Médicis. La Cathédrale, qui présente des éléments d’architecture gothique, recèle d’importantes œuvres d’art parmi lesquelles La Madeleine de Piero della Francesca et les vitraux historiés de Guillaume de Marcillat. En centre-ville, la Piazza Grande offre un large éventail de différents styles architecturaux. A côté des tours médiévales, on peut admirer l’imposante Loge Vasarienne, une des œuvre les plus intéressantes de l’architecture de la Renaissance; le Palazzo della Fraternità dei Laici (Palais de la Fraternité des Laïcs), un bel exemple de synthèse entre l’architecture gothique et renaissance ainsi que l’abside de l’église Pieve di Santa Maria. Piazza Grande, l’avant dernier samedi di Juin et le premier dimanche de Septembre est le théâtre de la Giostra del Saracino, un tournoi de chevalerie d’origine médiévale. Cette même place ainsi qu’une grande partie du centre historique accueille chaque premier samedi et dimanche du mois, la Foire aux Antiquaires. La Chapelle Bacci, située à l’intérieur de la Basilique de San Francesco conserve un extraordinaire cycle de fresques de la légende de la Vraie Croix de Piero della Francesca, un des témoignages les plus importants de la peinture de la Renaissance italienne. L’église de San Domenico, construction simple à nef unique, conserve une croix peinte de Cimabue, œuvre de jeunesse de l’artiste.

    Cortone, depuis ses 500 mètres d’altitude, elle domine l’entière vallée nommée Valdichiana et le regard se perd à l’horizon jusqu’à atteindre les sommets du Monte Amiata. Entièrement entourée par des murs qui constituent un élément intéressant du paysage mais aussi un monument de grande importance archéologique. L'aspect médiéval des édifices et des ruelles étroites confèrent à la cité une atmosphère envoutante. La Basilique de Santa Margherita et le Sanctuaire Franciscain delle Celle invitent le touriste à découvrir la partie haute de Cortone, en offrant un itinéraire d’art et de foie à quelques pas di centre historique. En se promenant, par ailleurs, dans Ruga Piana, l’actuelle via Nazionale, la seule rue plate de la ville, on rencontre piazza della Repubblica, dominée par le Palazzo Comunale médiéval, Palazzo Casali, qui fut jadis la résidence de la famille noble de Cortone et qui de nos jours abrite le Musée de l’Académie Etrusque. Les salles conservent une importante collection de restes archéologiques étrusques et romains. A l’extrémité Nord de la ville, face à la Cathédrale, on découvre le Musée du Diocèse à l’aspect Renaissance, un petit coffre-fort qui conserve les œuvres de grands artistes locaux tels que Luca Signorelli ainsi que l’une des plus belles Annonciations de Beato Angelico. A l’extérieur de la ville, aux pieds de la colline, se trouvent les Meloni I et II del Sodo, tombes étrusques à hypogée datant du Vie siècle av. J.C. En partant ensuite ne direction de Foiano della Chiana on rencontre l’Abbaye de Santa Maria a Farneta, qui forme avec sa crypte un des témoignages les plus importants et caractéristiques de l’expression romane de la zone d’Arezzo. Un rendez-vous prestigieux à ne pas manquer est CortonAntiquaria, une des foires expositions d’antiquaires d’Italie les plus intéressantes. L’évènement a lieu chaque année dans les salons dix-huitième de Palazzo Vagnotti et Palazzo Casali, à partir du dernier samedi du mois d’Aout jusqu’au deuxième dimanche de Septembre.